Esprit loft à l’île de Ré

Protégée des regards, une maison de village revisite la tradition rhétaise en s’inspirant des lofts. Espaces ouverts, blancheur immaculée, meubles chinés et déco minimaliste sont les secrets d’une transformation orchestrée par un couple d’antiquaires. C’est au village de Loix, l’un des plus secrets de l’île de Ré, que Françoise et Serge Madec ont choisi de s’installer. Près de la place de l’église plantée de tilleuls, ils ont acheté une ancienne petite maison, au détour d’une ruelle toute blanche. Construite au XVIIIe siècle, elle empruntait aux échoppes bordelaises son couloir central qui desservait les pièces, distribuées de part et d’autre. Mais c’était avant. Avant que le couple, qui rêvait d’un univers décloisonné, ne chamboule tout. « L’idée, explique Serge, était de gommer la frontière entre intérieur et extérieur pour créer un grand espace, une vaste pièce à vivre,complètement ouverte. » Pour cela, il a fallu démolir la façade arrière ainsi qu’une partie du toit et ériger une nouvelle façade, percée de fenêtres et de baies vitrées. Ce chantier, à la fois audacieux et passionnant, Françoise et Serge l’ont mené à quatre mains, conjuguant leurs talents de maîtres d’oeuvre, d’architectes d’intérieur et de décorateurs.

 

 

cliquer sur les photos pour obtenir la taille initiale

elir1.jpeg

elir2.jpeg

elir4.jpeg

elir3.jpeg

elir5.jpeg

elir7.jpeg

elir6.jpeg

elir8.jpeg

elir9.jpeg

 

 

source :Art et Decoration

 

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des