Un loft curieux à Manhattan

Eric Goode, homme des nuits new-yorkaises dans les années 80 est  juste un artiste qui aime  incorporer des animaux empaillés dans le cadre de ses œuvres et fréquenter ses contemporains  (Keith Haring et Jean-Michel Basquiat furent ses amis). Son espace est une espèce de cabinet de curiosité regroupant  un lion empaillé, des lanternes chinoises, un canapé Le Corbusier, un dessin de Basquiat et un tiroir contenant des ossements humains y compris les pieds articulés. Curieux mélange dans son loft de Manhattan qui en fait un endroit unique. Peut-être pas du meilleur goût pour certains voire un peu glauque, mais en tout cas très personnel et loin d’un  intérieur aseptisé.

source : Yatzer

Un salon confortable avec cuisine ouverte dans un appartement de 37m2

Bien que cet appartement de deux-pièces ait une surface correcte, il n'a qu'une toute petite chambre, ce qui ferait hésiter Lire la suite →

Kave Home collection Urban Blue on vous parle de la belle saison

Chez Kave Home, la collection Urban Blue nous invite à découvrir les nouveautés pour le printemps-été 2023 de l'enseigne. C'est Lire la suite →

Un appartement de vacances avec terrasse au bord de l’eau

Avec une telle vue, cet appartement de vacances avec terrasse ne pouvait que séduire ses nouveaux propriétaires. Situé à Punta Lire la suite →

IKEA décore en couleur un appartement en ville

Dans cet appartement en ville qui accueille un couple ayant quitté sa maison, IKEA décore en couleur avec une pointe Lire la suite →

S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] Un loft curieux à Manhattan | PLANETE DECO a homes world Source: http://www.planete-deco.fr […]

poppy-isabelle
poppy-isabelle
novembre 28, 2011 7:25

très joli loft (par contre je n’aime pas du tout l’animal empaillé!!!!…)de beaux volumes

Atelier rue verte
novembre 28, 2011 8:40

J’aime beaucoup (hormis la grosse bête qui me ferait peur ) . Par contre c’est lequel le dessin de Basquiat , c’est celui de la première photo avec la voiture couronnée ?

Ann Cat
novembre 28, 2011 10:06

Hormis le glauque de ces bêtes, moi cet intérieur me met mal à l’aise.

carolyne
novembre 29, 2011 6:06

j’accroche pas vraiment, ça doit être du à l’ambiance particulière accentuée par cette machine bizarre et les animaux empaillée …. brrrrrrrrrrr ! ça me fait froid dans le dos !