Nostalgie suédoise

Lorsque Christina a acheté cette maison construite en 1925, elle voulait tout repeindre en blanc, mais elle a fini par garder les papiers peints et les peintures usés par le temps comme un témoignage du passé,  pour sauvegarder l’âme et le charme particulier de la vieille bâtisse.

Swedish nostalgia
When Christina bought this house built in 1925, she wanted to paint everything white, but she ended up keeping the worn by time wallpapers and paints  as a testimony of the past, to save the soul and charm of the old building.

 

source : Klikk

Une maison de campagne rustique entourée de galeries à vivre

Les galeries couvertes  de six mètres de profondeur faisant le tour de cette maison de campagne rustique en Argentine, sont Lire la suite →

Esprit vintage pour une maison en matériaux recyclés et sa caravane Airstream

Bee Camp est une maison totalement atypique construite en matériaux recyclés par l'entreprise Reclaimed Space. La structure est en forme Lire la suite →

Décoration récup pour la maison loft d’une artiste en Argentine

L'artiste peintre, dessinatrice et sculptrice Berna Luna a conçu elle-même sa maison loft à la décoration récup dans un quartier Lire la suite →

Un authentique loft à Londres à la décoration vintage

Situé à Londres dans un ancien entrepôt en briques, cet authentique loft à la décoration vintage a été aménagé de Lire la suite →

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
daljaa
daljaa
septembre 19, 2013 11:01

C’est vrai que ça a un charme indéniable… Mais au quotidien, je ne pourrais pas y vivre, le côté délabré des murs et fenêtres me donnerait l’impression de vivre dans une maison hantée !
Et puis, côté hygiène, je me questionne tout de même : elle a même laissé du vieux journal autour de la tuyauterie de la cuisine, comment entretenir tout ça dans une pièce supposée accueillir la préparation de nourriture ?

nadine
septembre 19, 2013 11:05

Pour faire des photos oui, mais là je pourrais pas vivre dedans, on dirait un squat !