Hemtrakt une collection éphémère Ikea

, ,

En vente à partir du 19 février 2016 dans certains magasins, donc pas forcément à côté de chez vous, la collection Ikea Hemtrakt (Patrie) a été crée  en collaboration avec des entrepreneurs sociaux en Inde. »L’objectif de ce partenariat est d’autonomiser les femmes dans l’Inde rurale et les aider à sortir de la pauvreté grâce à l’emploi et un revenu régulier», écrit Ikea dans un communiqué de presse.
C’est une vraie collection d’été avec ses tons bleus doux et ses tressages à base de bananier, et on aimerait bien savoir si on va la trouver chez nous…

Hemtrakt an ephemeral Ikea collection
On sale from February 19, 2016 in some stores, so not necessarily next to you, the collection Ikea Hemtrakt (Fatherland) was created in collaboration with social entrepreneurs in India. « The goal of this partnership is to empower women in rural India and help them out of poverty through employment and regular income, « Ikea wrote in a press release.
It’s a real summer collection with its soft blue shades and braids made from banana, and we would like to know if we’ll find it here …

 

 

IKZ1

IK2

IKE3

IKE5

IKE4

IK4

IKE2

🛒 Accéder au shop !

Vous aimerez aussi - You may also like

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Hemtrakt une collection éphém&egr... Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] En vente à partir du 19 février 2016 dans certains magasins, donc pas forcément à côté de chez vous, la collection Ikea Hemtrakt (Patrie) a été crée en collaboration avec des entrepreneurs sociaux en Inde."L'objectif de ce partenariat est d'autonomiser les femmes dans l'Inde rurale et les aider à sortir de la pauvreté grâce à l'emploi et un revenu régulier», écrit Ikea dans un communiqué de presse. C'est une vraie collection d'été avec ses tons bleus doux et ses tressages à base de bananier, et on aimerait bien savoir si on va la trouver chez nous…  […]