Comment sortir votre décoration du banal ?

Nous sommes tous plus ou moins confrontés à ce problème : une décoration sans relief, semblable à mille autres. Comment sortir votre décoration du banal et lui donner de l’esprit, quand vous habitez comme tout le monde dans un appartement aux murs blancs, au sol en carrelage ou stratifié neutre ? Quelques règles simples et peu coûteuses existent.

How to remove your interior design from the commonplace ?
We are all more or less confronted with this problem: a decoration without relief, similar to a thousand others. How to remove your interior design from the commonplace and give it spirti, when you live like everyone in an apartment with white walls, neutral floor tile or laminate? Some simple and inexpensive rules exist.

  1. Investir dans un joli papier peint :

Les beaux papiers-peints sont coûteux, mais si vous choisissez de n’installer qu’un lé ou un mur, la dépense va forcément être limitées, même à 100 € le rouleau. Vous trouverez de magnifiques papiers chez Etoffe.com par exemple. Mon papier-peint Cole & Sons est un exemple, à 100 € le rouleau, il m’en a fallu trois pour faire un mur, donc un total de 300 €, pour un plaisir qui dure depuis presque 4 ans maintenant. Un léger investissement que je ne regrette pas. Et si vous rêvez d’une verrière sans avoir les moyens de l’installer (surtout si vous êtes en location), les dernières impostures visuelles de Koziel vous seront d’une grande aide.

Invest in a pretty wallpaper:

Beautiful wallpapers are expensive, but if you choose to install only a wall or wall, the expense will necessarily be limited, even at 100 € per roll. You will find magnificent papers at Etoffe.com for example. My wallpaper Cole & Sons is an example, at 100 € the roll, it took me three to make a wall, so a total of 300 €, for a pleasure that lasts for almost 4 years now. A slight investment that I don’t regret. And if you dream of a glazed partition without enough money  to install it (especially if you are renting), the last visual imposts of Koziel will be of great help.

2. Changer la crédence et les poignées de la cuisine

Changer la crédence et les poignées c’est apporter votre patte à votre banale cuisine blanche basique. Si vous ne vous sentez pas de mettre de véritables carreaux de ciment, un carrelage en grès cérame de faible épaisseur facile à poser et l’imitant sera parfait, comme celui-ci de chez Leroy Merlin. Et si votre propriétaire refuse, un vinyle de chez La Boutique du Grand Cirque, sera une alternative réversible pour avoir la crédence dont vous rêvez. Quant aux poignées, si vous souhaitez des poignées en cuir, direction le site Superfront et son modèle Loop, qui expédie dans de nombreux pays. :

Change the splashback and handles in the kitchen

To change the splashback and the handles is give your style to your banal basic white kitchen. If you don’t dare to install real cement tiles, a low-thickness porcelain stoneware tile easy to install and imitating will be perfect, like this one from Leroy Merlin. And if your owner refuses, a vinyl from La Boutique du Grand Cirque, will be a reversible alternative to have the credence you dream of. As for the handles, if you want leather handles, go to the Superfront site and its Loop model, which ships to many countries..

3. Trouver des meubles « différents »

Vous ne pouvez plus voir les chaises Eames en peinture (je vous comprend, c’est un peu mon cas). Investissez dans d’autres assises, en rotin comme chez Maisons du Monde par exemple, elles se marieront avec bonheur à une simple table blanche faite d’un plateau et de tréteaux.

A vous de trouver d’autres idées, installer un meuble de famille, un tapis qui vous plait et qu’on a pas vu partout, des objets personnels. Faire de l’endroit où l’on vit, un espace unique, c’est facile finalement !

3. Find  « different » furniture

You are tired about the Eames chairs (I understand you, it’s a little my case). Invest in other chairs, in rattan as at Maisons du Monde for example, they will marry happily with a simple white table made of a tray and trestles.

It’s up to you to find other ideas, to install a family furniture, a carpet that you like and that haven’t be seen everywhere, personal items. To make the place where you live, a unique space, it’s easy at the end !

GA1

GA2

GA3

GA4

GA5

GA6

GA7

GA8

GA9

GA10

GA11

GA12

GA13

GA14

GA15

GA16

GA17

GA18

GA19

GA20

GA21

GA22

56m²

GA23

Vous aimerez aussi - You may also like

9 thoughts on “Comment sortir votre décoration du banal ?

  1. Martine says:

    D’accord totalement ; je ne recherche pas pour moi les intérieurs d’exception, bien que j’apprécie leur audace et leur créativité quand elles sont présentes. On risque peut-être de se lasser du devenu banal ou de l’extravagant ; j’ai bien quelques coussins et un tabouret Ikea très reconnaissables, – ils continuent à me plaire – mixés avec des objets plus personnels, non identifiables par rapport à une marque et pas hyper onéreux non plus. Pas si difficile finalement de personnaliser, tu as raison.

    • decomd says:

      Je suis également pour une deco accessible à tous tout en évitant le côté catalogue. Et les jolies choses pas chères continuent à rester jolies et deviennent des intemporels que l’on recherche en occasion lorsqu’on a pas eu le nez de les acheter quand ils étaient en vente neufs

  2. Isabelle says:

    Bonjour, avez-vous la référence du papier peint « feuillages » présenté dans les photos ci-dessus?
    Merci!

    • decomd says:

      C’est un Béni Ouarain, je n’ai pas la provenance extacte de celui ci, mais ce sont des modèles assez faciles à trouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *