Deux maisons passives et une piscine naturelle

, , , ,

A la demande d’un propriétaire soucieux d’écologie, les architectes de Barlis Wedlick ont réalisé deux maisons passives, à la décoration très différente, une dans un style bohème chic très chaleureux, et l’autre plus classique et neutre. Une piscine naturelle vient compléter l’ensemble de ces deux habitations situées dans la vallée de l’Hudson sur un terrain aux allures sauvages.

Two passive houses and a natural swimming pool
At the request of an ecologically conscious owner, the architects of Barlis Wedlick built two passive houses, with very different decorations, one in a very warm boho chic style, and the other more classical and neutral. A natural swimming pool completes the group of these two houses located in the Hudson Valley on a wild plot of land.

 

Une maison parfaite avec piscine pour les vacances au Cap Ferret

La côte ouest n'en finit pas de nous séduire. C'est la villa du Canon, située dans un beau quartier au Lire la suite →

Un appartement de 47m2 avec terrasse dans une maison de campagne

C'est dans une maison de campagne typiquement suédoise construite dans les années 1930 que cet appartement de 47m2 avec terrasse Lire la suite →

Une maison au Mexique avec patio et piscine dans une ancienne école

Cette maison au Mexique a été installée dans une ancienne école d'architecture construite en 1919 dans la ville de Mérida. Lire la suite →

Un petit appartement atypique et mansardé de 35m2 en tons naturels

Les espaces où l'on sent une âme vibrer sont souvent réservés à de grands appartements, et pourtant je vous propose Lire la suite →

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
monique
monique
août 18, 2018 4:24

Bien isolées semble-t-il ces maisons sombres +++
Beaucoup d’originalités. Oui aux étagères ;-)) et aux zelliges.
Oui au lit très haut, j’adore (Louis XIII ou XIV ou XVI ?)
Portrait de Staline… 🙁
Et quand on a lu un livre, on le range dans la pile prévue à cet effet,
et on n’y revient plus… isn’t it ?

Maryse
Maryse
août 18, 2018 5:49

Waouh …