Une maison toscane au design contemporain

, ,

L’architecte Francesca Chiostri, propriétaire de cette bâtisse ancienne du XIXe siècle, la villa Scargia, a repensé  totalement cette maison toscane avec une approche moderne, tout  en mettant en valeur le paysage naturel spectaculaire et romantique qui l’entoure. Elle l’a habilement transposé entre deux mondes, en utilisant une palette neutre et des matériaux modernes avec des touches anciennes , et des oeuvres d’art dues à le propriétaire ainsi que de peintures originales d’Elisabetta Cocchi et de Laura Mantineo du Florentine Studio d’Arte.

Tuscan house with a contemporary design
Architect Francesca Chiostri owner of this 19th century old property, Villa Scargia, has completely redesigned this Tuscan house with a modern approach, while highlighting the spectacular and romantic natural landscape that surrounds it. She skillfully transitioned it between two worlds, using a neutral palette and modern materials with ancient touches, and works of art by the owner as well as original paintings by Elisabetta Cocchi and Laura Mantineo from Florentine Studio d’Arte.

Un studio de 38m2 assorti à la douce lumière d’automne

Avec son parquet blond, ses teintes allant du blanc au beige, ce studio de 38m2 est assorti à la douce Lire la suite →

Une maison de ville victorienne rénovée à Manhattan

Cette rue pavée du quartier de Washington Heights dans le nord de Manhattan, est célèbre pour son alignement parfait des Lire la suite →

Une maison moderne et rustique avec vue à la montagne

Voici la parfaite maison moderne et rustique à la montagne. Située sur un terrain choisi par les propriétaires pour sa Lire la suite →

Un lumineux et grand deux-pièces à la fenêtre en arc

Voici une lumineux et grand deux-pièces hors normes situé à Göteborg, avec une fenêtre en arc qui est la source Lire la suite →

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
monique
monique
septembre 8, 2018 2:23

OH au premier abord j’ai pensé “un Basquiat ?” la chance. Puis Pollock… et aussi…
Alors au deuxième rabord je me dis que ce sont des copies (plutôt que des reproductions) mais c’est bien aussi ; on doit vivre plus sereinement.
Très jolie la pergola