Quel type de parquet choisir pour toutes les pièces de sa maison?

, , , , , , ,

Changer le sol d’une maison ou d’un appartement n’est pas une mince affaire, il faut investir non seulement du temps, de l’argent, mais également ne pas avoir peur de vivre dans un  chantier quelques jours, bouger des meubles parfois lourds après les avoir vidés, bref, cela a tout d’un déménagement. Le parquet et les revêtements stratifiés ont le vent en poupe depuis quelques années, car il faut dire que les produits les plus récents sont faciles à mettre en oeuvre, même par un bricoleur peu expérimenté (il suffit de prendre son temps et de regarder quelques tutos sur Internet), et que la gamme de prix est très étendue. Et finalement leur pose est plutôt rapide, le résultat magnifique et le stress bien moins important que ce qu’on imaginait !

Je suis en pleine réflexion depuis plusieurs mois pour changer le revêtement de sol de mon appartement (vous pouvez voir d’anciennes photos en cliquant sur ce lien). Il n’est pas très grand, et hormis dans les pièces humides (cuisine, salle d’eau et toilettes), le sol est revêtu d’un vinyle en lames posé en 2003, un produit ancien d’entrée de gamme qui s’abîme d’année en année, (on trouve vraiment des produits de  meilleure qualité désormais, qui peuvent tout à fait représenter un choix parfait selon son budget mais là c’était du basique de chez basique pas cher), bref, c’est moche, et c’est une galère à entretenir.

Je suis donc à la recherche d’un nouveau sol, beau et de bonne qualité mais qui ne me coûte pas forcément un bras ! J’ai fait le tour de toutes les propositions (peut-être pas toutes, mais en tout cas de beaucoup) du net, je suis allée dans les magasins, je me suis renseignée, j’ai comparé les qualités et les prix, et j’ai enfin trouvé mon bonheur chez Parquet Chouette, une entreprise qui offre une jolie gamme de produits de qualité avec un rapport qualité/prix très intéressant (j’ai 45m² de sol à acheter, c’est donc une obligation de trouver pour moi quelque chose d’abordable, même si je ne veux pas prendre de produit entrée de gamme qui va s’abîmer très vite – et rien qu’à l’idée de recommencer le chantier, je fais des cauchemars) et qui en plus propose l’envoi d’échantillons.

Sur ce site, je vais trouver tout ce qui est nécessaire aux finitions, sans avoir à me rendre dans des magasins et perdre mon temps. Comme il est facile d’avoir un échantillon du produit désiré, je suis certaine de ne pas me tromper et d’obtenir le résultat escompté.

En attendant pour cacher tout cela, j’ai donc une série de tapis posés sur le sol, et j’attends avec impatience de pouvoir changer le sol pour quelque chose de plus pérenne, de plus solide, et de plus joli par la même occasion (et de virer les tapis dans la foulée!)

Quel type de parquet choisir ?

J’ai comparé les différents produits proposés sur le marché, et je vais vous faire une analyse rapide qui j’espère pourra vous aider à faire votre choix.

– Parquet massif

On ne va pas se mentir : c’est le plus beau. C’est le plus coûteux également même si on en trouve à des tarifs abordables (à partir de 40€ le mètre carré). Il est coupé dans un seul morceau de bois, est increvable, garde ses qualités à travers le temps, se ponce au bout de quelques années pour retrouver sa beauté initiale, traverse les époques puisqu’on en trouve de très beaux d’origine dans des châteaux très anciens. 300 ou 400 ans de vie ? C’est normal ! Avec le parquet massif, vous ne serez jamais déçu, à condition de respecter sa pose (collé ou sur lambourdes), et la confier de préférence à un professionnel, à moins que vous ne soyez un bricoleur expérimenté.

– Parquet contrecollé

Le parquet contrecollé est constitué de plusieurs couches de bois collées entre elles. Plus stable que le parquet massif, il résiste mieux à l’humidité et est adapté au chauffage au sol. On peut le poncer également pour lui rendre sa beauté d’origine, et son prix de départ est aux alentours de 30€ du mètre carré. Sa pose est collée, mais également flottante si on préfère.

– Parquet flottant

Comme son nom l’indique, il ne nécessite pas de colle pour sa pose, il est « flottant » et les lames se clipsent les unes avec les autres. Sa pose est donc très rapide, et on peut tout à fait le retirer pour le récupérer, par exemple si on est en location. Avec le stratifié, c’est le plus simple à poser pour un bricoleur occasionnel mais appliqué. Son prix de départ est aux alentours de 30 € du mètre carré, et il s’agit d’un revêtement avec une vraie couche de bois.

– Sol stratifié

Il se pose comme le parquet flottant par emboîtement des lames qui se clipsent entre elles, la principale différence avec le parquet flottant étant qu’il s’agit d’un procédé photographique à l’aspect bois, et pas de bois massif. On ne peut donc pas le poncer. Mais peu de gens peuvent faire la différence à l’oeil nu, tant la qualité est en hausse depuis quelques années. C’est également le moins cher des parquets, puisque l’on en trouve de bonne qualité à partir d’environ 11 € du mètre carré, et sachant que la pose peut se faire sans professionnel, refaire une chambre de 10m² revient donc à environ 120 € avec les accessoires. Ce qui est très économique pour un revêtement de sol facile à entretenir, d’une bonne durée de vie, et qui peut convenir à tout type de pièce, y compris les pièces humides si vous choisissez un type de stratifié adapté.

Quels couleurs choisir pour son sol?

Cela va bien entendu dépendre de vos goûts, de votre style décoratif, et de l’endroit où vous habitez (j’adore les parquets assez bruts, rustiques et clair mais c’est complètement anachronique chez moi, j’attendrai donc d’avoir une super maison de campagne pour assouvir cette pulsion décorative !)

Mon choix s’est porté sur ce produit :  le stratifié Musketeers un chêne clair et intemporel qui s’harmonisera parfaitement avec le style de l’immeuble où j’habite (tour en béton des années 70, que vous pourriez trouver affreuse, mais que personnellement j’apprécie beaucoup), qui ne fera ni rustique ni froid, bref, idéal pour son côté à la fois design et chaleureux. Comme j’habite dans un studio (même s’il est grand), je n’ai pas envie d’une couleur sombre et je préfère du clair qui mettra les volumes en valeur. Mais j’avoue que j’ai hésité longtemps sur la couleur à choisir, il y en a beaucoup de très belles, et ce sont ces photos qui ont fini de me convaincre que j’étais attirée par quelque chose de naturel et facile à assortir.

Il ne me reste plus qu’à me le faire livrer, trouver un poseur – mais c’est très facile avec le net, un jobbeur expérimenté sera parfait, la pose est à priori possible en suivant les indications de cet article mais je ne suis pas outillée, et je manque de temps -, et le pire : vider mes meubles, et les bouger pendant le travail – je vais décéder… rires -, mais ensuite quelle satisfaction. Vous aurez sans doute des photos du résultat dans les mois à venir, (parce qu’en plus j’ai plein d’envies de changement dans cet appartement où je vis déjà depuis 7 ans, un record pour moi !)

Alors rendez-vous bientôt pour vous montrer les résultats (bientôt étant un terme assez vague pour que vous ne me teniez pas rigueur d’un quelconque retard…)

Source photos : Pinterest

 

🛒 Accéder au shop !

Vous aimerez aussi - You may also like

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des