Un univers ouvert et particulier

11 Comments

Cette maison de 300m² est celle de Jaime Lacasa, au nom prédestiné, imprésario en Espagne. Quand il a visité cet espace atypique, il a été séduit par la hauteur de plafond à 4 mètres qui lui donne un sentiment profond de luxe et d’espace. Il a donc décidé de transformer cette maison classique en un grand espace ouvert ou toutes les pièces communiquent entre elles, en le décorant d’une façon très personnelle.

 

 

 

source : Elle Decor

Un loft comme une boîte

6 Comments

Une boîte rectangulaire blanche placée à l’intérieur d’une structure industrielle grise voilà résumé l’essence même de ce travail architectural. Le propriétaire de ce loft, Max Zambelli, n’est autre que l’un des plus grands photographes de Elle Decor (mais pas seulement), auteur de grandes campagnes de publicité, un pied dans la mode et le design ou vice-versa.«Mon travail en contact avec des stylistes, des designers et des architectes m’a beaucoup stimulé même parfois trop, mais  le lieu choisi, un entrepôt industriel à la périphérie de Bologne  a fixé les règles d’aménagement. Mon désir était d’avoir un espace confortable où je pouvais vivre et travailler simultanément. Je suis le plus souvent à Milan, mais j’ai mes racines et mes repères à Bologne où je suis né et où mes enfants Bianca et Phillipo vivent, ainsi que ma mère. Dans ce grand espace où je peux entrer avec un camion et nager dans la piscine même en hiver, je me sens vraiment chez moi.  » Comme dans un jeu de boîtes, l’architecte  Marco Costanzi a inséré dans le bâtiment en béton carré (20m x 20m avec une hauteur de 10 mètres), une nouvelle  boîte rectangulaire à étages.  L’espace privé s’ouvre sur le grand espace central où se trouve la  piscine, un escalier de fer mène à la salle de séjour, la salle à manger et la cuisine, un bloc monolithique de verre noir.

 

source : Elle it.

Chez un collectionneur à Paris

Leave a comment

Situé sur l’avenue Montaigne, une des artères les plus chics de Paris, ce duplex est celui d’un collectionneur d’art contemporain. Il est situé dans un immeuble de style haussmannien mais à l’intérieur ne laisse rien transparaitre de son état initial:. Rénové avec un côté résolument contemporain, ses murs noirs ou blancs n’ont été pensés que pour mettre en valeur la collection de tableaux et d’objets décoratifs accumulés au long des années par le propriétaire. Les meubles design aux couleurs vives sont une réponse aux tableaux exposés dans ce superbe lieu de vie.

 

 

source : Space Smith

Un loft tranquille à Soho

Leave a comment

Ce loft situé dans Crosby Street à Soho, est aux dires de sa propriétaire comme un joyau caché qui échappe en grande partie à la circulation intense de la ville. Il est situé dans une ancienne manufacture et a été rénové il y a 5 ans en conservant les éléments de l’édifice original, comme les murs de briques, les hauts plafonds et fenêtres, et les poutres en bois. Il s’en dégage un charme indéniable et la décoration raffinée mêle les éléments contemporains, les couleurs vives, et les souvenirs et bibelots personnels du couple qui l’occupe.

 


source : Vogue

Un loft à la déco pop rétro

5 Comments

Un loft pop rétro, ludique, sobre et surprenant abrite une jeune famille au coeur de la ville. Moderne, dynamique, yéyé… Ce sont les mots qui  viennent à l’esprit lorsqu’on pénètre dans cet espace urbain habité par Patrice et Émilie et leurs deux filles, Alice et Pénélope. Pourtant, leur loft de 140m² à l’architecture audacieuse – un ancien bureau de poste construit dans les années 20 – n’avait pas si bonne mine avant que Sébastien Forget, designer de chez Moodesign, se charge de sa rénovation. Un coup de coeur du jeune couple pour un îlot rétro futuriste, aperçu dans un catalogue des produits Corian, a donné le ton. Cette trouvaille, mise en parallèle avec les paravents japonais existants et la profession du propriétaire qui évolue dans l’industrie du jeu vidéo, a inspiré le designer, Ce dernier a pimenté d’un soupçon d’Asie des formes novatrices, des matières froides et réfléchissantes ainsi que des oppositions franches entre les couleurs neutres et le rouge. Le réaménagement qui s’est échelonné sur quatre mois avait d’abord comme objectif d’insuffler à l’espace du caractère et de l’élégance. «Nous avons opté pour un design tout en courbe (îlot, armoires de cuisine et mobilier de salon sur mesure) en employant le blanc en guise de toile de fond, le gris acier pour son aspect neutre et son accord avec l’inox, explique le designer. Quant au rouge, il ajoute une note vivifiante, contrastante.»


source : Decormag

Un duplex plein de lumière

7 Comments

Ce duplex de Montréal a vu son espace s’ouvrir à la lumière venue du ciel après l’arrivée d’un nouvel enfant dans le foyer de Noémie et Nicolas. Les combles perdus ont été aménagés et un puits de lumière créé sous lequel se déploie le vaste escalier. «Nous aimions cet endroit et nous tenions à en préserver l’âme tout en l’adaptant à nos besoins», explique Noémie. Son rêve? Réunir la famille en un lieu central où, avec leurs fils Louis et Simon, Nicolas et elle partageraient un hobby: préparer de bons plats. «La maison est construite autour de la cuisine pour cette raison», poursuit la jeune publiciste. La famille aime à se réunir dans cet endroit lumineux ou les enfants font leurs devoirs et ou Nicolas désertant son bureau sombre du sous-sol, vient partager des moments de détente avec sa famille.

 

 

source : Decormag

Espace, vous avez dit espace?

Leave a comment

La propriétaire de ce lieu est Julie de Graff,  designer industriel. Elle vivait à Paris, mais avait envie d’avoir beaucoup plus d’espace qu’elle ne pouvait s’offrir dans la capitale. Et quand elle parle d’espace…Elle, son mari et ses trois chats ont investi cet ancien bâtiment industriel de la région parisienne, construit dans les années 60 qui fait 550m². Son mari est thérapeute et ils travaillent tous les deux sur place. Ils ont entièrement rénové l’endroit où ils ont pu marier leur amour du contemporain et du design avec leur activité.

 

source : Design Sponge

Un garage converti en loft

2 Comments

Un petit garage de 52m² s’est converti en un loft confortable et lumineux, décoré avec des meubles et des tissus actuels déclinés en tons rouges et neutres. La source de lumière principale vient de l’ancienne façade du garage, habillée de briques de verre, gardant l’intimité à ce local en rez de chaussée tout en l’inondant de lumière.

 

 

source : Mi casa

Un loft? non une maison!

4 Comments

Une maison avec un esprit loft, il convenait juste de l’imaginer à partir d’un bâtiment classique des années 70. C’est ce que Hervé Giughèse –Architecte d’intérieur à Lyon- ambitionne de réaliser en 2007 pour le compte d’un client. L’histoire est peu banale puisque ce dernier n’habitera jamais cette maison et la mettra en vente prématurément. L’opportunité qui se présente à Hervé Giughèse est trop belle; séduit par le potentiel de la maison et par son emplacement éloigné de tout voisinage, il décide de faire sien ce projet d’aménagement et rachète le bien en l’état à son client. L’architecte met alors les bouchées doubles en effectuant lui-même l’ensemble des travaux. Il commence par mettre à nu le bâtiment afin d’en dévoiler toutes ses structures et tout son potentiel. De son architecture originelle, il ne conserve que les murs extérieurs, la toiture et l’étagement conçu en demi-niveaux. Puis, il repense la distribution en inversant tout d’abord les lieux de vie, espaces nuit en niveaux inférieurs et pièces à vivre à l’étage supérieur afin de capter au mieux la lumière du jour. Ensuite, il élargit les ouvertures orientées à l’ouest, les transforme en larges baies vitrées et convertit certaines ouvertures -à l’Est- en hautes meurtrières – véritables puits de lumière dès les premières lueurs du matin. Quant au reste de l’aménagement intérieur, 12 mois lui suffiront pour transformer cette maison en un lieu chaleureux et original de par son architecture intérieure détournée.

 

 

source : My chic residence

 

 

Quand les fifties rencontrent le classique

2 Comments

Vivre dans un espace sans murs ne signifie pas forcément adopter un style décoratif unique. Dans ce loft new-yorkais, le propriétaire a aimé mélanger les pièces fifties originales (lampe Panton, chaises Tulip Knoll et autres icônes du design vintage) avec des éléments beaucoup classiques comme le fauteuil baroque noir. Malgré un volume surdimensionné, il règne une atmosphère chaleureuse dans ce loft.

 

 

source : Loftlife

Vous aimerez aussi - You may also like