Street art dans un appartement décadent

7 Comments

Nous voici dans l’appartement de Jimmie Karlsson, designer pour Jimmie Martin, un éditeur qui mixe baroque et tags, graffitis, art urbain…son appartement est le pur reflet de ses créations pour l’enseigne. Certains crieront au sacrilège, repeindre des meubles anciens n’est pas du goût de tout le monde. Il est sur que cette décoration décalée ne correspond pas aux attentes de la plupart. Pourtant elle nous interpelle par son originalité, sa force et son côté unique. Un peu « too much » toutefois? Jimmie confesse que la peinture en aérosol et le recyclage sont ses hobbies, «Je trouve ça intéressant d’avoir des éléments avec une âme et une histoire que vous ne trouverez pas ailleurs. »

 

 

source : Ecosalon

Au dessus de la ville

9 Comments

Le designer Brad Ford a créé dans son appartement de  80m² à Chelsea, le havre de paix zen ou ce New-yorkais expatrié souhaitait vivre au dessus de la ville. Mélange de matières organiques et de textures, son élégant intérieur est l’exact reflet de son travail quotidien comme architecte d’intérieur.

 

source : Canadian Home & Garden

Une maison comme un loft dans les Hampton’s

9 Comments

Cette maison des Hamptons est un bon exemple de la  philosophie des Novogratz; couple de décorateurs animant une émission de télévision,  de faire d’une suite de pièces étroites et sombres un espace ouvert et lumineux en abattant tout simplement les cloisons, en peignant les murs en blanc, et en se débarrassant  de tout objet inutile. Il n’est pas besoin d’un budget fastueux pour obtenir un tel résultat, d’ailleurs pour rénover cette maison l’argent disponible était minime. Mais avec le talent, des idées et de la peinture, on obtient un volume qui vous donne la sensation d’habiter dans un loft alors que vous vivez dans une maison classique.

source : thenovogratz.com

Une rénovation d’appartement très actuelle

8 Comments

Cet appartement de 115m² était à l’origine sombre et cloisonné. Il a fallu beaucoup d’imagination au couple qui l’a acheté pour voir les possibilités de rénovation dans cet espace sans charme. Ouvrir l’espace et apporter la lumière ont été les principaux objectifs de ces travaux. L’espace commun a été privilégié et on a réduit la surface des chambres au minimum. les équipant quand même de leur salle de bains privative. La cuisine est l’axe central de l’appartement, jouant la transparence avec ses cloisons de verre clair.

 

 

 

source : Mi casa

Un penthouse à Washington

8 Comments

Bien que l’attrait premier de ce penthouse soit les superbes vues sur Washington, c’est la collection d’oeuvres d’art du propriétaire qui a finalement dicté l’esprit de ce lieu magique. Lorsque   Andreas Charalambous de chez Forma Design a été chargé  de travailler sur cet espace , il l’a pensé comme un lieu d’exposition  pour les oeuvres qui y sont installées.  Les plus grands changements du plan initial se sont passés  à l’étage. Ce loft se composait initialement de deux petites chambres, qui ont été  transformées en une chambre principale ouverte et un bureau donnant  sur le séjour double hauteur.

 


 

source : Forma Design

Univers blanc pour un créateur

8 Comments

La première chose qu’a faite le sculpteur Frederick Wretman lorsqu’il a acheté cet appartement avec sa femme, a été de le noyer dans le blanc. Il avait été vide pendant des années et les acheteurs potentiels reculaient lorsqu’ils voyaient l’état de ce lieu. Mais Frederick n’a pas hésité à l’investir et à le rénover de fond en comble, apportant les couleurs de ses  peintures et sculptures dans cet univers tout blanc.

 

 

 

 

source : Skonahem

Montagnard mais design

1 Comment

Dans ce chalet alpin de Chamonix, les propriétaires sont tombés amoureux de  l’espace ouvert du salon, des hauts plafonds et de la vue imprenable sur les montagnes avoisinantes. Ils en ont fait un endroit chaleureux  à la déco contemporaine et fraîche qui ne joue pas sur le côté montagnard à outrance, ont blanchi les murs, apporté du mobilier au design classique et l’ont mis à leur image décontractée .

source : Living etc

Une maison comme un monolithe gris

1 Comment

Voici un exemple de maison accolée qui est loin de ce que l’on voit habituellement dans les villes. Cette construction recouverte de fibro-ciment comprend deux habitations. C’est une sorte de monolithe contemporain au milieu de maisons plus traditionnellement luxembourgeoises. L’obligation de prévoir un toit à deux pentes pour respecter la législation en vigueur dans cette région, n’a pas empêché l’architecte de prévoir à l’arrière une terrasse à l’étage. Le point le plus remarquable de la maison que nous visitons ici est sa baie vitrée donnant  sur un plan d’eau comme si l’habitation se trouvait en pleine campagne, ce qui n’est pas le cas. Les importantes surfaces vitrées horizontales comme verticales apportent une luminosité extrême à cet intérieur design.

 

 

source : Homedsgn

Origami de béton en Nouvelle Zélande

3 Comments

Cette maison d’architecte éco-friendly se love au cœur de la nature préservée de Coromandel. Matériaux locaux, couleurs subtiles, ultra-contemporanéité… Un art de vivre entre épure et cocooning. Dessine-moi une maison. Tu vois, « ça c’est le paysage, la maison est dedans » : c’est ainsi qu’Amanda Yates, architecte néo-zélandaise, a imaginé cet origami de béton. Accroché à flanc de granit, tout de gris confondus, elle a plié sa topographie à celle de la colline. Puis, elle l’a percée de fenêtres coulissantes – qui s’escamotent dans les parois à même la roche – pour que pénètrent le souffle pacifique de l’océan et la troublante rumeur de ses vagues moutonnantes. Un rêve à mille miles d’une vie agitée et citadine, enfouie dans le vert profond des manukas odorants, et l’été venu (Noël pour nous), dans la myriade des fleurs écarlates des pohutukawas. Pourtant, on est à peine trois heures de route d’Auckland… Mais la péninsule de Coromandel a su préserver sa beauté sauvage avec ses plages immaculées, ses baies en chapelet, son « Shakespeare Regional Park » où moutons et pukekos (poules sultanes) se partagent entre ciel et mer, à ras de falaises.

 

source : Madame Figaro

Une maison passive en Isère

5 Comments

Originaires de Strasbourg, Caroline et Benoît se sont installés en Isère pour des raisons professionnelles. Leur précédente habitation était un ancien atelier au coeur de la ville, et ils avaient pris beaucoup de plaisir à redonner vie à ce lieu. Le couple était donc enthousiaste à l’idée d’une nouvelle rénovation. Mais, après moult visites, ils ne trouvent aucune réhabilitation à leur convenance. Ils décident donc de faire construire leur maison et optent pour une habitation écologique avec une ossature en bois , entièrement passive des fondations jusqu’au toit. Une réalisation exemplaire qui prouve qu’écologie et décoration peuvent faire bon ménage.

 

source : Art et Décoration

 

 

Vous aimerez aussi - You may also like