Plaisirs d’hiver en bord de mer

6 Comments

Tina vit dans cette maison danoise avec son mari et ses deux enfants. «La maison est en fait un annexe qui a été construite en 1900 à l’arrière d’une grande propriété. Nous sommes tombés complètement amoureux de la  vue, de la tranquillité et du charme d’une vieille bâtisse près de la plage », explique Tina, qui aime se baigner dans la mer. Et l’hiver la famille n’hésite pas à s’installer sur la terrasse pour déguster des boissons chaudes.

 

 

 

 

source : Boligmagasinet

La renaissance d’une maison de ville

9 Comments

Quand la ville de Rotterdam a décidé de vendre des maisons dans les quartiers en difficulté à des prix réduits, Rolf Bruggink, 38 ans, un architecte hollandais et designer de meubles, a saisi l’occasion d’en acheter une. Il a choisi une maison du début des années 1900 dans le district de Charlois, un quartier ouvrier de maisons mitoyennes autrefois habité par des squatters et les toxicomanes. « La nature avait littéralement envahi l’espace intérieur avec des plantes de grande taille « , dit-il. « Tout le bois d’origine, que nous souhaitions conserver,  était pourri et inutile. Nous avons donc vidé l’intérieur et a recommencé à zéro « . Toutes les parties concernées, ville et propriétaire  ont convenu d’un noir de jais pour la façade et la maison a trouvé son nom: La Black Pearl.

 

 

source:New-York Times

Un charmant duplex aux notes scandinaves

5 Comments

Ce  duplex suédois est situé dans un bâtiment datant du début du 20è siècle. Entièrement rénové dans les normes scandinaves, il présente un bel espace de vie très clair et une grande cuisine parfaitement équipée. Décoré de façon douce, on pourrait se croire dans une maison de campagne dès qu’on y entre. C’est pourtant un appartement en pleine ville, mais on s’y sent comme dans un cocon, protégé de l’agressivité urbaine extérieure.

 

 

source : Stadshem

Esprit bohème en Suède

15 Comments

37m², c’est la surface de cet appartement. Bien sur, ce n’est pas grand, mais Stockholm comme toutes les capitales d’Europe n’a pas échappé à la hausse importante des prix de l’immobilier et la solution pour s’y loger est le plus souvent d’acheter petit mais d’exploiter la surface au mieux. En réduisant au minimum la taille de la cuisine et celle de la chambre qui est presque devenue une alcôve on a pu dégager ici un séjour assez important étant donné la taille de l’appartement. C’est une décoration colorée et bohème qui vous saisit dès que vous regardez les photos et pourtant les murs sont entièrement blancs pour garder l’impression de clarté et d’espace. Une superbe bibliothèque occupe tout le mur du fond, un grand canapé plein de coussins joyeux vous invite à vous lover, une table assez grande permet de réunir ses amis… Que demander de plus dans une surface aussi restreinte?

 

PLAN

le placard est nommé G sur le plan

 

 

 

source : Oscarmakleri

Chez Jennifer Sarkilahti

5 Comments

Quand Jennifer Sarkilahti a lancé sa ligne de bijoux, Odette, elle a travaillé dans cet appartement de Williamsburg à Brooklyn  qu’elle partage avec son mari, Steve. Il est facile de voir le lien entre ses bijoux – inspirées par les formes organiques, les éléments naturels et ses voyages – et cet appartement, les deux sont aériens  et très  personnels. Le bâtiment est une construction relativement neuve, et Jennifer a voulu y ajouter du  caractère  en mixant  les objets patinés et  ceux provenant de la nature comme le bois flotté, les pierres et les plantes vertes. L’appartement est devenu le catalogue des voyages du couple – un oreiller et tapis d’Istanbul, une photo prise en Nouvelle-Zélande – et chaque objet est choisi avec soin comme un rappel d’une aventure.

 

 

 

source : Design Sponge

Dans l’esprit de Karen Blixen

3 Comments

Cicely Westh, artiste, s’est inspirée de l’Afrique décrite par Karen Blixen dans « Out of Africa »,  et des tons doux de la nature pour décorer sa grande maison familiale construite en 1936 à Lyngby au Danemark. Elle l’occupe avec son mari Thomas Jervin.  Elle a ramené de ses nombreux voyages exotiques des meubles en bois précieux et a disposé ses oeuvres sur les murs.

 

source : Femina

Un clin d’oeil à l’essentiel

3 Comments

Du bois, des plaques de métal rouillé, un  sol en béton brut … Parfois l’imperfection introduit la beauté, mais il faut que cela soit fait avec talent. Dans ce qui était un ancien élevage de faisans dans le sud de la France, la décoratrice Isabel Lopez-Quesada  a trouvé son rêve de maison et sa main magique en a fait une résidence qui va à l’essentiel mais très sophistiquée.

 

source : Elle Deco

Une maison minimaliste à Anvers

7 Comments

Elle est passée devant cette maison des dizaines de fois avant d’apercevoir un panneau “À vendre”. Melanie Ireland, créatrice de Simple Kids s’est empressée de visiter et, surprise, a découvert que les détails anciens avaient été conservés. La maison est restée dans la même famille pendant plus d’un siècle : les vieux miroirs, les parquets anciens, les hauts plafonds et les grandes fenêtres subliment toujours les lieux. Et, principal atout de la demeure, l’absence de murs scindant inutilement l’espace, ce qui permet à la lumière de circuler librement. Les travaux ont été menés par l’architecte anversois Vincent Van Duysen. Les parquets poncés ont été laissés au naturel, tandis que les murs immaculés sont rehaussés par les touches de couleur des meubles et objets amassés pendant des années, au cours de nombreux voyages.

 

source : Milk Magazine

Confort chic à Megève

3 Comments

Baptisé Shatoosh, ce chalet aux dimensions extraordinaires a des allures de cathédrale avec ses 15mètres de hauteur et ses 600 m2 de superficie. « Au milieu des champs de neige en hiver, des pâturages et des vaches en été, nous avons tout de suite été séduits par cet environnement et l’âme de ce grand chalet traditionnel », raconte sa propriétaire, autant passionnée par les vieilles demeures que par la région de Megève et le versant de Praz-sur-Arly. En à peine quatre jours, le couple signe l’acte de propriété et passionné d’architecture savoyarde, assisté d’artisans respectueux du patrimoine, transforme ce chalet datant de 1885 en demeure familiale au confort ultra-étudié.

 

 

 

 

source : Maison Côté Est

Une orangerie très 18e siècle

6 Comments

Une noble demeure du Béarn restaurée avec passion par Aurélien et Pascale Deleuze s’est offert un nouvel espace, une orangerie XIXe qui a pris place dans les anciennes écuries tout juste remaniées et muées en loft de campagne. Un lieu caméléon propice à toutes les mises en scène. Le corps de logis est, quant à lui, du XVIIIe siècle, une époque chère au coeur du maître des lieux qui, en esthète érudit, poète en décors à travers son showroom parisien « Une Ame en + » poursuit ses recherches décoratives : peintures poudrées, boiseries récupérées, matériaux d’origine sauvegardés…

 

source : Maison Côté Sud

Vous aimerez aussi - You may also like