Dans la campagne suédoise

4 Comments

C’est la  nostalgie de la campagne qui a poussée une famille à acheter cette maison en bois centenaire à la périphérie de Sollefteå en Suède. Son grand espace est parfait pour les cinq enfants, et permet d’avoir des animaux.

In the Swedish countryside
This is nostalgia for the country that pushed a family to buy this centenary wooden house on the outskirts of Sollefteå in Sweden. Its large space is perfect for five children, and allowing animals.

 

source : Lantliv

Une maison dans le centre historique de Madrid

1 Comment

Située dans le centre historique de Madrid,  cette maison était à une époque une modeste pension  de famille, et a été transformée en une charmante maison aux éléments d’origine conservés comme les boiseries, les portes à verre dépoli,  le parquet à chevrons et les sols de la cuisine et des salles de bains, faits de magnifiques carreaux de ciment.

A house in the historic center of Madrid
Located in the historic center of Madrid, this house was once a modest family pension, and has been transformed into a charming house keeping its original features such as wood paneling, frosted glass doors, wooden herringbone floor and  floors in the kitchen and bathrooms, made of beautiful cement tiles.

 

source : Mi casa

Vintage au fil de l’eau à Paris

5 Comments

Près de la Place de la Bastille et à deux pas de la Seine, Valérie  vit dans un endroit privilégié dans le centre de Paris. La péniche hollandaise qui est sa maison  se trouve sur un tronçon tranquille de canal appelé le bassin de l’Arsenal. Vivre dans un espace restreint a ses avantages,dit-elle  «Cela vous fait réfléchir à deux fois tout ce que vous consommez. Et vous emmène loin de la vie quotidienne. Il y a un sentiment de liberté que vous n’aurez pas sur la terre ferme ” Photographe: Richard Powers

Vintage throughout water in Paris

Close to the Place de la Bastille and a stroll from the Seine, Valérie  lives in an enviable spot in central Paris. The Dutch barge that is her home sits on a quiet stretch of canal called the Bassin de l’Arsenal. Living in such a humble space has its advantages, Valérie says. “It makes you think twice about everything you consume. And it takes you away from the everyday. There’s a sense of freedom you don’t get living ashore.” Photograph: Richard Powers

 

 

source : The Guardian

Vivre dans une ancienne usine

5 Comments

Judith et Robert vivent ensemble, travaillent côte à côte et pensent grand. En se promenant sur les bords de l’Oise il y a neuf ans, ils sont tombés sur une usine désaffectée, un trésor moderniste, rempli de laboratoires, d’éprouvettes, de dossiers et de meubles, comme si les employés s’étaient levés un jour et étaient tous partis. Ils ont tout de suite vu le potentiel de la bâtisse, mais comment s’y prendre? Pendant plusieurs années, ils vivent dans une des pièces, tout en transformant cette masse d’acier, de ciment et de verre au potentiel fabuleux, en grande maison lumineuse aux couleurs primaires. Le couple rend hommage à la beauté des objets quotidiens, du plus petit ustensile de cuisine, à la maison elle-même. Il leur aura fallu sept ans de dur labeur pour transformer un espace peu conventionnel en maison chaleureuse. ‘On voulait une maison originale, qu’on pourrait modeler à notre gré. C’est exactement ce qu’est devenu cette maison. Ca n’a pas été facile, mais je suis vraiment contente qu’on l’ait fait parce qu’on adore notre maison. Elle est lumineuse et joyeuse.’

 

Living in a former factory

 

Judith and Robert live together, work side-by-side and think big together. While walking by the river Oise nine years ago, they came across a discused factory. It was a modernist gem still filled with laboratories, test tubes, files and furniture, as if the workers had got up one day and walked out. They had to save it from oblivion. But how? After years living in one tiny room and learning things they never knew about themselves and each other, they have turned this mass of steel, concrete and glass into a big, bright home full of endless possibilities and bold primary colours. From the building itself to the tiniest utensil, vase or toy car, this couple celebrates the beauty of everyday objects. It has taken seven years of hard work for Judith and Robert to tame the unruly space, but they’ve finally made it into a home. Says Judith, ‘We were looking for an original house that we could turn into whatever we wanted. It became exactly what we hoped for and more. It has been a bit rough but I’m glad we did it because we love our home. It’s bright, upbeat and light.’

 

source : Ikea Family Live

Une maison rénovée dans l’ouest de Londres

, 4 Comments

Dans cette maison de la fin du 19e siècle dans l’ouest de Londres, le niveau du bas a été transformé en un espace  ouvert salon / salle à manger / espace cuisine, tandis que le rez-de-chaussée surélevé dispose d’une entrée,d’une salle de jeux, et d’une pièce pour dessiner.  La plupart des murs d’origine ont été remplacés par des parois en acier noir vitrées.

 

A renovated house in west London

In this late-19th-century house in west London, the lower ground floor has been transformed in an open-plan living/dining/kitchen space,  while the upper ground floor has an entrance hall, playroom, and a drawing room. Most of theoriginals walls have been replaced by  walls of black-steel-framed glazing.

 

Continue reading