Déco récup pour l’intérieur d’une chineuse

8 Comments

Difficile de croire, quand on découvre l’appartement de Fanny et Benoît, que les lieux abritaient autrefois un relais de poste, des écuries et un grenier à foin. Et que l’ensemble est situé en plein cœur de Saint-Germain-en-Laye. « Nous avons eu l’impression de dénicher une maison de campagne en plein centre-ville, se rappelle Fanny. C’est ce qui nous a tout de suite séduits. » L’état des lieux, pourtant, laissait à désirer : murs fissurés, traces de moisissures et plomberie hors d’âge imposaient un rafraîchissement d’envergure.  Fanny,  chineuse émérite , par passion et par profession,  en a fait un lieu de vie agréable où la récup’ gagne ses lettres de noblesse.

 

 

source : Art et Décoration

Le Blanchot, un chalet dans la neige

3 Comments

Avec sa façade en sapin éclaté et en pierre bleue des Alpes, le Blanchot, ce grand chalet tout neuf, se donne des airs d’authentique chalet des alpages. Il doit son nom à ces lièvres (leur nom savant est le lièvre variable) qui deviennent blancs comme neige en hiver, et qui paraît-il, gambadent volontiers aux alentours du chalet…Aujourd’hui disponible à la location, Le Blanchot ne désemplit pas. Ce chalet contemporain a su capter et conserver la magie de l’habitat alpin traditionnel : une maison en bois pimpante et de la neige à perte de vue…

 


source : Art et Décoration

Une maison contemporaine en Tasmanie

3 Comments

Il ya 11 ans, Drew Beswick et sa future épouse, Béatrice van Heerden, sont partis en vacances  en Tasmanie, l’île australienne où Drew avait grandi. Ils habitaient alors à Londres dans un appartement exigu. C’est pendant ces vacances tasmaniennes qu’ils ont trouvé par hasard un terrain à construire à l’ombre du mont Wellington et qu’ils ont envisagé d’y construire un jour une maison. Il a fallu six ans, pendant laquelle Béatrice a terminé son diplôme universitaire et où ils ont tous deux travaillé, avant que le couple soit prêt à renoncer à son style de vie urbain et à partir en Tasmanie.  Pour Béatrice, originaire d’Afrique du Sud,  faire construire une maison au milieu de la beauté sauvage de la Tasmanie semblait être une occasion unique dans une vie qu’il ne fallait pas manquer.

 

source : New York Times

Un refuge aux Caraïbes

7 Comments

Répartie sur trois niveaux pour s’adapter à  la pente où elle est construite , cette fabuleuse maison de St Barthélemy est typique de l’architecture des Caraïbes avec ses varangues et ses vérandas qui ventilent naturellement son intérieur.  Le sol en béton poli reflète la fusion intelligente des styles colonial et contemporain dans la décoration;

 

source : Living etc

36m² pour vivre presque au large

5 Comments

L’architecte et designer suédois Jonas Wagell a su exploiter au mieux les 36m² dont il dispose à Stockholm, le prix élevé de l’immobilier dans cette ville ne lui ayant pas permis d’acheter un appartement plus grand. Il a donc optimisé les surfaces disponibles au maximum, et ne semble finalement pas vivre à l’étroit. Il ne regrette pas d’avoir une chambre alcôve qui laisse juste la place au lit et  dit d’ailleurs que s’il pouvait avoir une surface plus grande il la dédierait plutôt au salon qu’à une chambre séparée classique.

 

source : Klikk

Un appartement provisoire qui dure…

9 Comments

Cet appartement de location à Bergen en Norvège  était censé être une solution temporaire pour Siw et Roger mais cela fait cinq ans qu’ils sont là. »Notre appartement blanc et lumineux à Bergen abrite parfois deux, parfois huit personnes », dit Siw, responsable de la décoration d’intérieur chez IKEA et blogueuse primée. « Roger et moi avons chacun des enfants de précédentes relations, explique Siw. Quand nous avons commencé à sortir ensemble, nous alternions entre les week-ends où c’était juste nous deux, un couple apprenant à se connaître, et les week-ends avec les six enfants chez moi ou chez Roger.C’est Betina qui a fini par dire : »Ça suffit, emménageons tous au même endroit ! » parce qu’ils en avaient marre de trimballer leurs affaires en permanence. Nous avons donc loué cet appartement et comme les enfants ont tous d’autres endroits qu’ils considèrent comme « la maison », c’est devenu « l’appartement ».C’était seulement censé être temporaire avec les enfants se partageant deux chambres pendant qu’on ferait construire une maison moderne que j’avais conçue pour accueillir toute la famille. Mais cinq ans plus tard, on est seulement sur le point de déménager ! »

 

source : Ikea Live Family

Audace à St Francisco

6 Comments

Quand  Raveevarn Choksombatchai, une architecte et artiste thaï , peint sa chambre à coucher en vert lime et sa cuisine en mandarine, elle ne s’ inquiète pas pour combien de temps elle va trouver du plaisir à vivre avec ces couleurs vives. «Je suis très intuitive quand il s’agit de la couleur », dit-elle. « Mais il y a aussi quelque chose de libérateur de vivre et de travailler dans des espaces auxquels on n’attache pas de valeur, dans un endroit que j’ai prévu de démolir. » Raveevam, 50 ans, avait acheté cet espace avec Ralph Nelson, qui était alors son mari en 1999 et prévu de le démolir pour reconstruire un bâtiment ultra moderne à la place.Le couple fondateur de la société de design Loom s’est séparé  au moment où le permis de construire ont été accordé.  Ainsi plus d’une décennie plus tard, Raveevarn, qui a acheté la part de son mari , vit et travaille toujours dans l’espace originel de 200m², où le «temporaire» est devenu du long terme. Il s’avère, cependant, que ce mode de vie créatif lui convient. Raveevarn, qui enseigne l’architecture à l’Université de Berkeley en Californie,  et a créé son propre studio de design, VEEV, explore les frontières séparant l’art, l’architecture, le  paysage et le mobilier dans son travail. De même, la maison est dans un état continuel de flux, avec peu de distinction entre la vie et le travail.

 

 

source : New York Times

Une ferme dans le Jämtland

8 Comments

Cette ferme suédoise d’une simplicité dépouillée peut sembler exotique à un citadin. Mais elle est représentative d’un habitat commun en Suède il y a une centaine d’années. Elle a servi d’écrin au site de vente Norrgavel pour y présenter les produits de leur dernier catalogue, un joli mélange de style scandinave et ethnique très équilibré.

A farm in Jämtland
This Swedish farmhouse with its simple simplicity may seem exotic to a city dweller. But it is representative of a common habitat in Sweden a hundred years ago. It was used as a showcase for the Norrgavel sales site to present the products of their latest catalogue, a nice mixture of very balanced Scandinavian and ethnic style.

 

Continue reading

Un studio dans un bâtiment classé

11 Comments

Autrefois ce bâtiment construit en 1890 abritait les ateliers d’un maréchal-ferrant. Il est désormais devenu une belle résidence pour les étudiants suédois et a vu sa façade classée afin de la sauvegarder pour les générations futures. On y trouve ce superbe studio de 39m² parfaitement équipé et meublé avec des classiques scandinaves. Parfois on aimerait redevenir étudiant…

 

 

 

source : Stadshem

Vous aimerez aussi - You may also like