Une maison d’architecte à la façade en bois brûlé

, , Leave a comment

Avec sa façade en cèdre carbonisé, selon la technique japonaise du bois brûlé appelée Shou Sugi Ban, cette maison d’architecte,  Camp O  conçue par Maria Milans Studio  s’intègre parfaitement dans son paysage boisé. Situé dans la région des Catskills aux USA, elle a un impact modéré sur son terrain avec son volume long et étroit. Photo : Montse Zamorano

Architect’s house with a burnt-wood façade
With its carbonized cedar façade, using the Japanese burnt-wood technique called Shou Sugi Ban, this architect’s house, Camp O designed by Maria Milans Studio, blends perfectly into its wooded landscape. Located in the Catskills region of the USA, it has a moderate impact on its plot with its long and narrow volume. Photo: Montse Zamorano

Continue reading

Cette petite maison en bois de 17m2 est vendue à un prix très abordable

, , , , , 2 Comments

Novablok est une entreprise française (je sais que vous l’attendiez), qui conçoit une gamme de petites maisons totalement en bois, livrées en moins de douze semaines sur le terrain de votre choix avec des finitions personnalisées. La gamme est essentiellement composée de deux modèles, Miniblok de 17m² et Maxiblok de 37m². Le prix de base est d’environ 1800 € le mètre carré, ce qui donne pour la plus petite maison un tarif de 30.000 € environ. Le grand plus est qu’il s’agit de maisons passives, donc écologiques, et durables. L’architecte français Julien Ménard et le designer Anseau Delassalle sont à l’origine de ce projet, qui présente une modularité vous permettant d’obtenir réellement la petite maison dont vous rêvez. Les façades traitées pour certaines avec la technique japonaise traditionnelle japonaise appelée « Shou-sugi-ban » qui consiste à brûler les lames de bois en surface afin de le renforcer  naturellement sont un atout supplémentaire pour ces constructions qui s’intégreront parfaitement dans la nature.

This small wooden house of 17m2 is sold at a very affordable price.
Novablok is a French company (I know you were expecting it), which designs a range of small houses made entirely of wood, delivered in less than twelve weeks on the site of your choice with customised finishes. The range is essentially composed of two models, Miniblok of 17m² and Maxiblok of 37m². The basic price is about 1800 € per square metre, which gives for the smallest house a price of about 30.000 €. The big plus is that these are passive houses, therefore ecological and sustainable. French architect Julien Ménard and designer Anseau Delassalle are at the origin of this project, which has a modularity that allows you to really get the small house of your dreams. The facades, some of which are treated with the traditional Japanese technique called « Shou-sugi-ban » which consists of burning the wood slats on the surface in order to reinforce it naturally, are an additional asset for these constructions which will integrate perfectly into nature.

Continue reading

Cette maison d’architecte à la façade en bois brûlé revisite les mas provençaux

, , , , Leave a comment

C’est dans la région d’Aix en Provence, que Atelier Ordinaire pour l’architecture et Alexandre Reignier, architecte d’intérieur ont conçu et décoré cette maison qui revisite le mas provençal. Car avec sa façade en bois brûlé, selon la méthode japonaise appelée  Shou Sugi Ban ou Yaki Sugi, elle est très différente des maisons traditionnelles rencontrées dans cette région. Protégée ainsi naturellement contre les insectes et les UV, elle offre un intérieur sobre et lumineux, fait d’un bois clair omniprésent. C’est Espaces Atypiques qui nous invite à découvrir cette maison hors du commun et sa vue sur le Luberon.

This architect-designed house with a burnt-wood façade revisits the Provençal farmhouses.
Atelier Ordinaire for architecture and Alexandre Reignier, interior designer, conceived and decorated this house in the region of Aix en Provence, which revisits the Provençal farmhouse. Because with its burnt wood façade, according to the Japanese method called Shou Sugi Ban or Yaki Sugi, it is very different from the traditional houses found in this region. Naturally protected against insects and UV rays, it offers a sober and luminous interior, made of an omnipresent light wood. It is Espaces Atypiques that invites us to discover this unusual house and its view of the Luberon.

Continue reading

Une cabane design et vitrée en bois noir comme on en rêve

, , , , , Leave a comment

On a tous dans nos mémoires un rêve de cabane d’enfance. Mais nous avons grandi, et désormais, il nous la faut design et vitrée. Celle-ci est située près de la ville côtière polonaise de Jezierzany, au milieu de la nature, au bord d’un lac et entouré d’arbres,et fait partie d’un complexe touristique qui en regroupe plusieurs. Camppinus Park présente en effet plusieurs de ces habitats contemporains dont la façade est réalisée avec du bois brûlé, selon la technique japonaise « Shou Sugi Ban » ou Yakisugi,   un traitement qui le rend plus résistant aux intempéries, aux parasites et au feu lui-même. C’est le studio d’architecture Mode:Lina qui a été chargé de la réalisation de ce projet ambitieux.

Design and glazed cabin  in black wood as you would dream of
We all have in our memories a dream of a childhood cabin. But we have grown up, and now we need it designed and glazed. It is located near the Polish coastal town of Jezierzany, in the middle of nature, by a lake and surrounded by trees, and is part of a tourist complex that includes several of them. Camppinus Park presents several of these contemporary homes whose facades are made of burned wood, using the Japanese « Shou Sugi Ban » technique, or Yakisugi, a treatment that makes it more resistant to bad weather, parasites and fire itself.  Mode:Lina architecture studio was responsible for the realization of this ambitious project.

Continue reading

Une maison sur la côte du Maine inspirée par le Japon

, , , 3 Comments

Lorsque Anthony Esteves, sculpteur de formation, a restauré cette maison sur la côte du Maine, à partir de zéro, il a voulu à la fois s’inspirer de l’architecture traditionnelle de la Nouvelle Angleterre, mais également du Japon, avec une façade peinte avec une « peinture à la suie », directement issue de la philosophie japonaise du  Shou sugi ban ou Yakisugi (technique du bois brûlé). Il y vit avec sa compagne Julie O’Rourke, et leur jeune fils Diogo. Photo : Greta Rybus

A house on the coast in Maine inspired by Japan
When Anthony Esteves, a sculptor by training, restored this house on the coast of Maine from scratch, he wanted to be inspired both by the traditional architecture of New England, but also by Japan, with a façade painted with a « soot painting », directly derived from the Japanese philosophy of Shou sugi ban or Yakisugi (burnt wood technique). He lives there with his partner Julie O’Rourke, and their young son Diogo. Photo: Greta Rybus

NY9

NY1

Continue reading

Vous aimerez aussi - You may also like