Un cocon pour l’hiver

12 Comments

Cette maison était faite autrefois de deux petits bâtiments qui ont été réunis après une rénovation profonde effectuée par ses nouveaux propriétaires. Rie et Franck ont fait de leur maison un espace ouvert sur la nature où l’intérieur et l’extérieur se mêlent, tout particulièrement en été lorsque les portes restent ouvertes presque en permanence. On entend l’océan au loin… L’hiver venant, elle devient le cocon chaleureux où la famille se retrouve autour du poêle à bois ou de la cheminée, en profitant de ses magnifiques vues sur la nature danoise.

 

 

source : Femina

Origami de béton en Nouvelle Zélande

3 Comments

Cette maison d’architecte éco-friendly se love au cœur de la nature préservée de Coromandel. Matériaux locaux, couleurs subtiles, ultra-contemporanéité… Un art de vivre entre épure et cocooning. Dessine-moi une maison. Tu vois, « ça c’est le paysage, la maison est dedans » : c’est ainsi qu’Amanda Yates, architecte néo-zélandaise, a imaginé cet origami de béton. Accroché à flanc de granit, tout de gris confondus, elle a plié sa topographie à celle de la colline. Puis, elle l’a percée de fenêtres coulissantes – qui s’escamotent dans les parois à même la roche – pour que pénètrent le souffle pacifique de l’océan et la troublante rumeur de ses vagues moutonnantes. Un rêve à mille miles d’une vie agitée et citadine, enfouie dans le vert profond des manukas odorants, et l’été venu (Noël pour nous), dans la myriade des fleurs écarlates des pohutukawas. Pourtant, on est à peine trois heures de route d’Auckland… Mais la péninsule de Coromandel a su préserver sa beauté sauvage avec ses plages immaculées, ses baies en chapelet, son « Shakespeare Regional Park » où moutons et pukekos (poules sultanes) se partagent entre ciel et mer, à ras de falaises.

 

source : Madame Figaro

Une maison passive en Isère

5 Comments

Originaires de Strasbourg, Caroline et Benoît se sont installés en Isère pour des raisons professionnelles. Leur précédente habitation était un ancien atelier au coeur de la ville, et ils avaient pris beaucoup de plaisir à redonner vie à ce lieu. Le couple était donc enthousiaste à l’idée d’une nouvelle rénovation. Mais, après moult visites, ils ne trouvent aucune réhabilitation à leur convenance. Ils décident donc de faire construire leur maison et optent pour une habitation écologique avec une ossature en bois , entièrement passive des fondations jusqu’au toit. Une réalisation exemplaire qui prouve qu’écologie et décoration peuvent faire bon ménage.

 

source : Art et Décoration

 

 

Briques grises pour un loft entre orient et occident

8 Comments

Si les 135000 briques des murs extérieurs de  la maison de Huang Rui,  le plus grand artiste chinois contemporain, pouvaient parler, elles vous diraient qu’elles faisaient partie des hutongs, les bâtiments anciens de Pékin, démolis pour faire place à la ville moderne. Fermier jusqu’au milieu des années 70, Huang Rui a choisi la typique brique grise récupérée dans les décombres, comme matière première de la maison qu’il a fait construire dans la banlieue de la capitale chinoise.  Le nouveau bâtiment est maintenant comme une mémoire de l’architecture ancienne, mélange de style oriental aux influences occidentales.  Ses 1500 mètres carrés sur deux étages sont distribués entre un entrepôt central et deux latéraux: un atelier et un espace d’exposition. Au-dessus se trouvent les espaces privés meublés en style des années 60 et 70 de la région, contrastant avec la cuisine occidentale. On pourrait croire que l’on se trouve dans un loft à Brooklyn. Mais en écoutant les  pierres, on comprend qu’on est beaucoup plus à l’est..

 


source : www.huangrui.org

Rénover ou détruire, that is the question…

Leave a comment

La maison d’origine était en si mauvais état que les propriétaires souhaitaient la détruire, et puis ils ont décidé de l’agrandir en conservant les fondations existantes et quelques murs. Les extensions neuves ont été bardées de bois noir, la surface qui était initialement de 80m² est passée à 225m² , de larges ouvertures sur le jardin ont été dessinées et désormais la lumière entre à flot dans une maison moderne et adaptée à la vie familiale.

source : Bo Bedre

Dans l’esprit de Richard Meier

Leave a comment

L’architecte  Ken Circo et le propriétaire  Eric Deutsch étaient face à un problème:  ouvrir cette maison des années 30 afin d’en faire un hommage à l’idole d’Eric, Richard Meier, sans voir la maison s’écrouler avec fracas. Le plus grand défi était de trouver une colonne portante pratiquement invisible afin que la maison reste debout, mais sans contrarier le désir du propriétaire d’avoir un endroit sans limites visuelles. Il fut donc décidé de la construire derrière la colonne du four et le reste vint ensuite naturellement. Cette maison qui était restée dans son jus depuis sa construction était une catastrophe architecturale. Depuis la modernisation de sa façade c’est maintenant un joyau moderniste. Avec son extérieur en brique rectiligne gainé en cèdre et  son toit plat la bâtisse a amené le 21e siècle dans ce coin de banlieue. « Tout le monde en ville l’appelle  la maison moderne,  » déclare Eric. Sa femme Nicole, fan de Le Corbusier a trouvé là l’endroit idéal pour y placer ses fauteuils préférés.

 

 

source : Chicagohomesmag

Une maison d’architecte pour deux familles

2 Comments

Cette maison contemporaine cubique est en réalité un bâtiment comportant deux espaces similaires pour deux familles. Nous visitons ici un des appartement en duplex très ouvert sur la nature, meublé d’une façon simple et moderne, ou les teintes neutres sont relevées par un violet puissant.

source : Klikk

Entre les dunes et la mer

Leave a comment

Parmi les plus beaux endroits de l’Afrique du Sud, Plettenberg Bay est connue pour ses plages de sable, qui séparent la forêt des grandes vagues de l’océan Indien. Dans cet environnement, à une courte distance de la plage, se trouve la maison conçue par Sethstei architects pour une famille sud-africaine. Cet imposant bâtiment est composé  d’un volume en saillie ceinturé par une série de panneaux de bois d’eucalyptus. Une sorte de «boîte soulevée » face à la mer, qui abrite les pièces. Les espaces extérieurs se situent en dessous de cette structure comme des pièces supplémentaires en plein air. Les couleurs choisies sont douces, en accord avec le style de vie qu’on choisit les propriétaires qui souhaitent là adopter le rythme décontracté de la vie en bord de mer.

 

 

source : Sethstein.com

 

 

Des briques et de la lumière

6 Comments

Cette maison étonnante de Sydney, en Australie, n’a pas toujours été aussi ouverte et lumineuse. Ses pièces étaient initialement petites et sombres, en raison de l’orientation de la maison. Pour les propriétaires, un couple avec deux enfants et un chien, la lumière naturelle a été la priorité lors de la conception de la nouvelle aile. L’architecte a ajouté une cour centrale qui relie la structure d’origine avec la nouvelle aile, et prévu de hautes fenêtres pour laisser entrer la lumière. Des briques recyclées ont été largement utilisées tant à l’intérieur qu’à l’extérieur pour des raisons écologiques et esthétiques.

source : Houzz

Vue sur le fjord pour une maison blanche

Leave a comment

Achevée en mai 2010  cette  maison de 245m²  est à la fois la maison familiale et le siège social de Wilberg Njal Hansen, 40 ans, et Linn Dyveke Wilberg, 37ans, entrepreneurs du web. Ils sont les co-fondateurs de Beat.no, un service de streaming musical. Le couple a demandé à Todd Saunders, un architecte d’origine canadienne installé à Bergen, une étoile montante du design scandinave contemporain, de tracer les plans de leur maison. Il avait un défi de taille: on ne devait absolument pas deviner leur bureau depuis leur domicile. La décision de séparer les deux était primordiale tout autant pour la sérénité de leur couple  que pour le bien de leur enfants. La solution a été de dessiner le bureau dans une annexe en forme de cube à l’étage qui s’avance au dessus du vide. Le surplomb offre un abri pour le patio  qui encercle le bâtiment. En passant la porte d’entrée, les visiteurs  sont accueillis par la vue saisissante sur le Sognefjord, le plus long fjord du pays. L’ameublement, volontairement restreint répond aux besoins de bases d’une famille. Le couple n’a pas souhaité envahir l’espace avec des meubles et des objets, gardant la vedette à la nature environnante.

 

 

source : New-York Times

 

Vous aimerez aussi - You may also like